L’Alliance du Radar Satellitaire et du Monitoring Terrestre

Catégorie dans Interférométrie

Qu’est ce que l’interférométrie

AURIGAMI ou l’interférométrie Radar

Procédé qui permet de mesurer depuis l’espace une variation de distance entre le satellite et la surface de la Terre à partir de séries temporelles d’images satellites.Principe-de-base-synthese-ouverture-AURIGAMI Permettant de mettre en évidence des déplacements éventuels du terrain, du bâti ou des ouvrages d’art. Il en résulte une mesure de vitesse moyenne de déplacement le long de la ligne de visée du satellite avec une précision centimétrique, voire millimétrique.

Lors de chaque survol de la zone surveillée, l’antenne radar émet vers le sol des signaux radar qui se réfléchissent à sa surface. Les signaux retro-diffusés sont alors captés par les capteurs du satellite. L’image radar obtenue (image SAR) est composée de pixels qui sont illuminées périodiquement par le satellite.

Les techniques avancées de l’interférométriPrincipe-de-base-synthese-ouverture2-AURIGAMIe permettent de sélectionner des pixels de « références » ou réflecteurs permanents repérés comme stables servant de points de mesure pour quantifier ces déplacements avec une grande précision.Les capteurs haute résolution permettent aujourd’hui d’obtenir des pixels avec une résolution au sol allant jusqu’à 1m x 1m.

La comparaison de paires d’images radar d’une même zone permet de détecter la présence éventuelle de déplacement (rapprochement ou éloignement par rapport à la ligne du visée du satellite). L’interférométrie repose sur l’étude d’une quantité qu’est la phase interférométrique, qui représente la différence de phase entre les deux images, et par conséquent, contient des informations sur le déplacement de la cible au sol.

Qu’obtient-on ?
Les résultats présentés sous forme de points de mesures, pouvant être interprétés en isolignes, permettent de mettre en évidence les zones de déformations, par une représentation cartographique intuitive colorée.

Vitesse moyenne linéaire annuelle - agglomération Parisienne

Vitesse moyenne linéaire annuelle – agglomération Parisienne

Avantages pour l’auscultation dans le domaine du BTP
La technique d’interférométrie radar satellitaire permet de mettre en place une solution de surveillance, qui présente un grand nombre d’avantages :

  • Un outil tout temps, de jour comme de nuit, indépendant de la météo
  • Surveillance d’une zone géographique étendue
  • L’absence d’installation au sol et de maintenance
  • Une grande densité spatiale de points de mesure
  • Une fréquence au minimum de 6 jours
  • La possibilité de « remonter » dans le temps pour des analyses retro-actives d’évènements particuliers (fontis, éboulements, glissements de terrain…)